La fonction SOMME pour réaliser des additions automatiques

Aujourd’hui, nous allons découvrir une des fonctions les plus utilisées d'Excel : la fonction SOMME. Cette dernière permet de réaliser des sommes automatiques des valeurs contenues dans les cellules d'une feuille de calcul Excel.

 

Pour suivre cet article dans les meilleures conditions, je vous invite à télécharger le fichier en suivant le lien disponible ci-dessous :

 

Téléchargement

 

Vous pouvez télécharger le fichier d'exemple de cet article en cliquant sur le lien suivant :

 

 

1. La fonction SOMME

La fonction SOMME additionne les valeurs de chaque élément donné en paramètre. Ces paramètres peuvent être des chiffres, ou des références de cellules, ou encore des formules.

 

2. Utilisation

 

Comme pour toutes les fonctions sur Excel, chaque paramètre est séparé par un point-virgule (« ; »), et les plages de cellules sont définies par deux points (« : »).

 

   2.1. Exemple 1 : somme de données numériques

 

Pour réaliser une simple addition, il suffit d’utiliser le symbole plus (« + ») :

Excel formation - La formule SOMME - 01

Dans cet exemple, nous saisissons une addition très simple des valeurs numériques représentant les ventes réalisées par chaque pays durant le mois de mars :

 

=643987+186651+227390

 

Bien évidemment, nous utilisons ici un tableur et non une simple calculatrice, cette manière de procéder est donc à proscrire absolument afin de profiter de la puissance d’Excel. En effet, il suffit que l’une des valeurs d’origine soit modifiée pour que le calcul devienne immédiatement obsolète !

Il est impératif lorsque cela est possible (c’est-à-dire dans la grande majorité des cas !) de réaliser des calculs référentiels, qui reposent sur des données saisies dans d’autres cellules.

Ainsi le calcul précédent doit être remplacé à minima par le calcul suivant :

Excel formation - La formule SOMME - 02

 

 =B10+C10+D10

 

Ici, nous utilisons toujours l’opérateur plus « + », mais nous n’avons pas saisi les valeurs à additionner « en dur », en effet, à la place nous appelons les valeurs contenues dans les cellules sources par leurs coordonnées au sein de la feuille de calculs (c’est ce que nous appelons une référence, qui peut être soit relative, soit absolue, soit mixte, les différences entre chacun de ces types de références sont expliquées dans le détail dans cet article).

Maintenant, nous pourrions encore obtenir le même résultat, mais cette fois-ci en utilisant la formule SOMME(), et en séparant chaque élément par un point-virgule :

Excel formation - La formule SOMME - 03

 

=SOMME(B10;C10;D10)

 

Le résultat entre les deux dernières méthodes ne présente aucune différence, libre à chacun d’utiliser l’une ou l’autre, en fonction de vos préférences.

En revanche, la formule SOMME() s’avère être bien plus intéressante dès lors qu’on utilise non plus un ensemble de cellules sélectionnées l’une après l’autre, mais plutôt une plage de cellules que l’on sélectionne à la souris (pour cela, nous cliquons sur la première d’entre elles, puis nous faisons glisser le curseur jusqu’à la dernière :

Excel formation - La formule SOMME - 04

La plage des cellules est cette-ci identifiée par le caractère deux points (« : ») qui sépare la première et la dernière cellule :

 

 =SOMME(B10:D10)

 

   2.2. Exemple 2 : somme d’une grande plage de cellule

 

Maintenant pour bien comprendre l’intérêt de la formule SOMME(), imaginons que nous voulions connaître le montant des ventes réalisées au sein de chaque pays.

Sans cette formule, nous devrions cliquer sur chaque mois de chaque pays pour les inclure dans une formule ! (avec l’opérateur plus « + », ou même la formule SOMME() en sélectionnant chacun de ces éléments séparé par un point-virgule…)

Ici, il suffit de sélectionner la vente réalisée au cours mois de janvier, puis de glisser le curseur jusqu’au mois de décembre :

Excel formation - La formule SOMME - 05

=SOMME(B8:B19)

Pour gagner encore du temps, il est également possible d’utiliser le bouton SOMME automatique (symbole Sigma en lettre capitale) «  » (menu Formules du ruban > Somme) :

  •        Sélectionner au préalable les formules à sommer,
  •        Puis appuyer sur le bouton Somme,
  •        La somme automatique s’insère alors automatiquement dans la cellule située juste en dessous (en conservant la mise en forme de la cellule de destination) :

Excel formation - La formule SOMME - 06

Note : il est également possible de procéder dans l’autre sens, c’est-à-dire de sélectionner la cellule dans laquelle nous souhaitons insérer le résultat de la somme, puis de cliquer sur le bouton SOMME automatique. En revanche, cette méthode peut être une source d’erreur si nous ne sommes pas extrêmement vigilent aux cellules sélectionnées automatiquement par Excel.

Puis il suffit d’étendre la formule dans les deux cellules situées à droite (ventes réalisées en Allemagne et en Espagne) :

Excel formation - La formule SOMME - 07

 

   2.3. Exemple 3 : somme de plusieurs plages

 

Lorsque nous souhaitons réaliser la somme de plusieurs cellules, qui ne sont pas strictement contigües les unes aux autres, il est alors nécessaire d’utiliser à la fois les caractères de séparations « ; » et de plage « : ».

Supposons pour cet exemple que nous souhaitions connaître les ventes réalisées au cours du premier trimestre en France et en Espagne, mais pas en Allemagne. Dans ce cas, nous sélectionnons tout d’abord la plage de cellules des ventes de la France, puis celles de l’Allemagne, en les séparant par un point-virgule :

Excel formation - La formule SOMME - 08

 

Dans cet exemple, sélectionnez la plage de cellules à la souris, en cliquant sur la première d'entre elles, puis en glissant jusqu'à atteindre la dernière. Dans la barre de formules, la première et la dernière cellule seront séparés « : » 

 

 

 =SOMME(B8:B10;D8:D10) 

 

Il serait également possible d’utiliser l’assistant de création de formule pour réaliser cette opération de manière automatique (en sélectionnant chaque plage de cellule dans une zone d’adresse différente) :

Excel formation - La formule SOMME - 09

 

   2.4. Exemple 4 : Réaliser une soustraction

 

Supposons à nouveau que nous souhaitions encore connaître les ventes réalisées au cours du premier trimestre en France et en Espagne, mais pas en Allemagne, une seconde méthode consiste à calculer la somme des ventes réalisées, puis d’y soustraire les ventes réalisées dans le pays que nous souhaitons exclure (l’Allemagne) :

Malheureusement, il n’est pas possible d’ajouter le symbole moins juste avant les coordonnées de la cellule ou de la plage de cellules à soustraire.

Lorsque nous utilisons l’assistant de création de formule, celui-ci interprète correctement la formule, comme le montre la capture ci-dessous :

Excel formation - La formule SOMME - 10

Mais Excel va systématiquement retourner une erreur #VALEUR au sein de la feuille de calcul :

Excel formation - La formule SOMME - 11

Il est donc nécessaire d’utiliser deux fois la formule SOMME() pour réaliser une telle soustraction :

Excel formation - La formule SOMME - 12

 

Article initialement publié le 7 décembre 2017, puis modifiié le 13 juin 2019

 



Articles qui pourraient vous intéresser

La fonction SOMME.SI

Comment calculer une différence entre deux dates avec la formule DATEDIF (années, mois ou jours) sur EXCEL

Comment utiliser les formules DATE(), JOUR(), MOIS() et ANNEE() pour (dé)composer une date sur EXCEL

Comment vérifier que deux cellules sont identiques et forcer la saisie en MAJUSCULES sur Excel

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire...

Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire

Contact - Plan du site - À propos - Contact

© Excel-Formation 2018 - Excel, simplement

Haut de la page

Excelformation.fr propose de nombreuses formations pratiques et gratuites sur Microsoft Excel : des cours pour apprendre à structurer et analyser les données, des tutos sur les fonctions avancées, les formules et les formules avancées d'Excel, les formules matricielles, les mise-en-formes conditionnelles, les graphiques Excel (xls, xlsx, xlsm,…). Des tutoriels pour apprendre à automatiser les tâches répétitives (via des macro-commandes en VBA) de vos classeurs Excel.